LE BLUES DU RIRE

 

Je m’appelle Su Pheaktra Bonnyface Chanmongkhon, mais l’on me connaît sous le nom de Bonny B. Je suis un bluesman , chanteur, harmoniciste et professeur de musique de l’école Blue School que j’ai créée en 2003. Je suis un musicien professionnel autodidacte et n'ai jamais pris de cours de musique avec un professeur, tant en chant, à l’harmonica et encore moins pour des cours de solfège! 

 

Je suis né au Cambodge pendant le régime de Pol Pot (khmer rouge). Réfugiés politiques, la Suisse nous a recueillis en 1979 ma famille et moi. 

Durant cette guerre j’ai perdu trois frères et une sœur. En 5e primaire j’ai découvert l’instrument qui ne m’a jamais plus quitté, l’harmonica! Je l’ai étudié pendant de longues heures durant des années, personne ne l’enseignant en Suisse à cette époque. Très vite, mes camarades m’ont demandé pendant la récréation de jouer des morceaux comme « Oh Susanna », « Frère Jacques », etc... 

 

Et je suis devenu le clown de la cours découvrant mon côté showman. 

J’ai fait mon premier concert de blues en 1990 et depuis j’ai tourné dans toute l'Europe et même à Chicago. J’ai édité depuis 2000 dix albums de blues.

En 2003, j’ai créé l'école Blue School qui enseigne sans utiliser le solfège. J’ai formé plus de mille élèves uniquement avec l'amour de la musique et le rire basé sur la confiance. Mon processus est de détendre la personne en face de moi et de trouver ensemble un terrain de dialogue et de jouer ensemble simplement. Voilà la base de mon enseignement.

 

Et en 2007 a suivi la création de l'association Bonny B qui a permis de construire une école au Cambodge au nom de mon père décédé en 2001 et à qui j’avais fait la promesse juste avant qu'il s'envole vers le paradis de construire quelque chose pour mon pays. Mon père était professeur, son nom était Phayoun. Ce sera l’école Phayoun. 

 

Et en 2007 a suivi la création de mon club de blues à Fribourg dans lequel j’organise trois à quatre fois par mois des concerts.

Depuis 2009, je détiens le record du monde de l'harmoniciste qui a joué le plus longtemps non-stop. Je l’ai établi afin récolter des fond pour finir le toit de l'école Phayoun au cambodge. Depuis l'école fonctionne avec six personnes à plein temps dont quatre professeurs , une cuisinière et un concierge. L’école compte depuis 2009 entre 60 et 80 enfants pauvres de la région. 

 

 

MES SPECTACLES

 

Dans les milliers de spectacles que j’ai donnés depuis 1990, j’ai toujours eu envie de faire rire les autres. Mon désir et de faire une musique vivante et profonde et d'ajouter une touche d'amour et de rire.  J'aime faire participer le public en le faisant danser, chanter. Je ressens beaucoup d'énergie et d'impulsion naturelle que je capte et que je veux transmettre avec amour et simplicité. 

 

L'ENFANT EN MOI 

 

J'ai toujours été apprécié des enfants car je pense en être resté un. Je n’ai pas eu une enfance comme les autres et j’ai dû garder au fond de moi une part cette enfance-là. Parce que peut-être elle fut douloureuse, je l’ai exorcisée par le rire et la musique.

J’organise aussi des concerts pour les enfants dans les écoles. Le but est de raconter des histoires sur le blues et l'esclavage et de les mélanger avec des rires et des pleurs. 

Les enfants ont tous ce don-là, de rire et de pleurer. Et lorsqu’on devient adulte, on complique beaucoup de chose. On perd l'essentiel qui est l'amour du rire, l'enthousiasme, la simplicité, et l'émerveillement. 

Les enfants qui ont de graves problèmes de santé ont besoin d'oublier leur maladie et d'exister. Ils ont suffisamment de soucis de santé. Il est utile d’apporter un peu de rire, de rêve grâce à un moment de plaisir. Même si ce moment est très court ils ne l'oublieront jamais. Le sourire d'un enfant est le plus beau des cadeaux qu'on puisse offrir à un être humain. Je ne veux être que l’étincelle de ce rire et rire avec eux.

 

DANS LES HOPITAUX OU CHEZ VOUS

 

Je viendrais personnellement faire un concert avec mes harmonicas et autres « ustensiles » pour un ou plusieurs enfants. Ce « mini-spectacle » dure entre 10 min ou plus selon l'ambiance et de l'état de l'enfant. Je parle en français. Mes spectacles n'ont pas de structure stricte. Je fonctionne beaucoup à l'instant présent. Les parents et les docteurs peuvent bien entendu assister au spectacle et ainsi rire aussi ! C'est le but. 

 

TOUT POUR L'ASSOCIATION

 

Je travaille bénévolement et viens volontiers rendre visite aux enfants une fois par semaine. En échange, vous recevrez un bulletin de versement de ma fondation. Tout ce que vous verserez sera versé intégralement pour le maintien de l’école et du cabinet médical au Cambodge à côté de l'école Phayoun. Je vous remercie, en attendant impatiemment de venir faire ce spectacle chez vous. Bonny B.